Français

Hold-Up

Personnages:

 

- la police : Adriano

- le bandit : Emma

- la victime: Katia

- le commissaire de police: Alan

 

La scène commence dans la rue de l’Hôpital à Esch-Alzette.

 

Emma

Bonjour, où se trouve Schifflange?

Katia

On doit avancer en avant, ensuite on doit aller par la droite.

Emma

Okay merci !

Emma

J'ai beaucoup de bonbons dans la voiture.

Katia

Est-ce que tu peux m'en donner un peu de bonbons?

 

Emma

Bien-sûr, viens avec moi, j'ai beaucoup de bonbons dans la voiture juste pour toi.

 

Emma pousse Katia dans sa voiture.

La voiture démarre à toute vitesse.

Katia

Ne me faites pas de mal s.v.p.

Emma

Si tu es calme je ne te fais pas de mal!

Emma

Et ne téléphone pas à la police sinon je te fais du mal.

Katia

Je n'ai pas de téléphone!

Emma

Alors c'est mieux.

 

Katia réussit à voler le téléphone portable de la femme. Elle compose le numéro 113.

Alan

Allô !

Katia

Venez vite, une femme m'a attrapé.

Alan

Dans quelle rue te trouves-tu?

Katia

Je ne sais pas, je crois qu'elle roule vers Schifflange.

 

Dans un virage, le téléphone tombe par terre.

Alan

Allô Allô Allô

 

Le téléphone fonctionne toujours.

Emma

Pourquoi as-tu téléphoné à la police?

Alan

Adriano va chercher l'enfant!

Adriano

Oui commissaire

Emma

On est arrivé, viens avec moi.

 

Elles entrent dans une maison.

Katia

Où sommes-nous ?

Emma

On est à Schifflange !

 

Adriano se met en route. Emma prend un seau avec de l’eau chaude. Elle veut mettre la tête de Katia dans le seau, mais Katia réussit à jeter le seau sur la tête de Emma. Katia saute par la fenêtre et court envers la police.

Alan

Adriano va chercher l'enfant!

Adriano

oui

Katia

Oui, monsieur j’ai été volé par une dame.

Adriano

Où habite-t-elle ?

Katia

Elle habite dans la rue de Schifflange.

Alan

Va arrêter le bandit!

Adriano

Oui, commissaire.

 

Adriano emmène Katia chez le commissaire de police.

Alan

Pourquoi as-tu volé l’enfant ?

 

Emma ne répond pas.

Alan

Réponds- moi ou je te mets en prison.

Emma

Je m’en fou !

Alan

Alors, Adriano, emmène-la en prison !

Adriano

Oui commissaire, je la transporte en prison.

 

Le juge condamne le bandit à 5 ans de prison.


 

Hold-Up

Personnages :

-        Henrique : témoin

-        Diogo : policier

-        Daniel : voleur

 

Le voleur veut voler la meilleure banque de New York. Le témoin voit le voleur et se cache sous son bureau. Il prend le téléphone et appelle la police. Le voleur veut partir avec l’argent, mais la police est déjà devant la porte de la banque. Le bandit essaie de sortir par la porte arrière.  

Henrique

chuchote:

Oh, non, un voleur!

Je dois me cacher et je dois appeler la police!

 

Il prend le téléphone

 

Allo, ici le caissier de la banque, il y a un voleur dans la banque `` New banquer``.

Diogo :

En dix minutes on sera là!

Daniel :

Mains en l`air!

Dis-moi, où se trouve le coffre-fort.

Henrique:

Suivez-moi!

 

Le bandit et le caissier vont au coffre-fort.

 

Tout à coup, on entend un hurlement et un crissement de pneus.

Daniel:

Oh, non, la police!

 

Le bandit veut sortir de la porte.

La police entre et le voleur sort par la porte arrière.

Diogo:

Arrête-toi, ici la police!

 

Le voleur continue sa fuite.

Un instant plus tard, le policier attrape le voleur.

Diogo:

Où est l`argent?

Daniel:

Je ne te le dis pas?

Diogo:

Maintenant tu viens avec moi, dans la salle d`interrogatoire.

Comment le crime s`est-il déroulé ?

Henrique:

Je ne sais pas, car je me suis immédiatement caché sous mon bureau!

 

Henrique sort et le voleur entre dans la salle de l’interrogatoire.

Diogo:

Pourquoi as-tu cambriolé une banque?

Daniel:

J’ai cambriolé la banque parce que je n’ai pas de travail.

Diogo :

Alors tu vas 2 ans en prison. Après les 2 ans, tu chercheras un travail au lieu de cambrioler une banque.

 

Le juge condamne le voleur à 2 ans de prison.

 

Hold-Up

Personnages :

-        Mara: Bijoutière

-        Chiara: Mme Agent de police  

-        Dany : Bandit

 

Dans une bijouterie d’Esch, il est tout calme. La bijoutière est en train de nettoyer les bijoux. Tout à coup, un bandit entre dans la bijouterie.

Mara :

Bonjour, je peux vous aider Monsieur ?

Dany :

Vite, donnez-moi tous les bijoux!

 

Le bandit menace la bijoutière avec un pistolet.

Mara :

Laissez-moi ou je téléphone à la police.

Dany :

Pas de questions, ou je tire.

 

La bijoutière se jette sur le sol et téléphone à la police, pendant ce temps le bandit vole tous les bijoux.

Mara :

Allo, allo ici la bijouterie d’Esch, un bandit a volé des bijoux, aidez-moi !

Chiara :

Calmez-vous je suis en route.

 

M. l’agent de police entre dans la bijouterie et dit :

Chiara :

Où le bandit est-il allé ?

Mara :

Il a couru à droite.

 

M. l’agent de police se lance à la poursuite. M. l’agent de police a trouvé des indices.

Chiara :

Haut les mains !

 

M. l’agent de police lui met des menottes aux poings. Elle va avec le bandit chez la bijoutière.

Mara :

Est-ce que vous avez trouvé les bijoux ?

Dany :

Je les ai tous perdus pendant le chemin.

Chiara :

L’assurance redonne l’argent dans une semaine.

Mara :

Mais si quelqu’un vient acheter des bijoux ?

Chiara :

Vous pouvez fermer la bijouterie pendant une semaine.

Mara :

Oui c’est bon bref.

 

Le bandit est condamné à trois ans de prison.

 

Hold-Up

Personnages :

-        Emina : policier

-        Joia : bandit

-        Chloé : victime

   La scène commence dans un supermarché. Chloé est en train de faire ses courses.

Chloé :

Eh ! Fais attention où tu marches !

Joia :

Oh ! Eh ! Excusez-moi.

 

Joia sort à toute vitesse du supermarché. Chloé va à la caisse et veut payer ses achats, mais son portemonnaie n’est pas là.

Chloé :

Oh ! Non ! Quelqu’un m’a volé mon portemonnaie !

 

Elle réfléchit qui l’a pu voler.

Chloé :

Ah oui ! Je crois que c’était la dame qui m’a bousculé avant.

 

Chloé va tout de suite au bureau de police.

Emina :

Racontez-moi tout ce qui est passé !

Chloé :

J’étais en train de faire mes achats, puis une dame m’a poussé. Je crois que c’était cette dame qui m’a volé mon portemonnaie.

Emina :

Pourquoi croyez-vous que c’était cette dame ?

Chloé :

Parce qu’elle était très nerveuse quand j’ai dit : « Fais attention ! », puis je l’ai vu sortir du magasin à toute vitesse.

Emina :

Qu’est-ce que vous avez dans votre portemonnaie ?

Chloé :

50€, ma carte d’identité, mon permis de conduire, ma carte de crédit, une carte Cactus, Cora, Delhaize, H&M, C&A et une photo de mes amis.

 

Emina écrit tout dans son carnet.

Emina :

Est-ce que vous pouvez me décrire le bandit ?

Chloé :

Elle est petite, je crois qu’elle mesure 1,50 mètres. Elle est mince, elle a des yeux bruns et des cheveux longs et bruns. Elle porte un jean et un T-shirt avec des chaussures grises.

Emina :

Ok ! C’est bon, vous pouvez aller à la maison.

Chloé :

Au revoir ! Mais téléphonez –moi quand vous avez trouvé le bandit. Voilà mon numéro de téléphone : 621123456

 

Le policier fait une recherche sur l’ordinateur. Il trouve l’adresse du bandit.

Emina :

J’ai trouvé l’adresse, je vais tout de suite lui rendre visite.

 

Le policier sort du bureau et va chez le bandit. Le policier sonne et le bandit ouvre la porte.

Joia :

Bonjour, qu’est-ce que vous voulez ?

Emina :

Je suis l’agent de police, venez avec moi dans mon bureau !

Joia :

Pourquoi, je n’ai rien fait !

 

Le bandit devient nerveux.

Emina :

Vous savez très bien ce que vous avez fait !

 

Les deux sortent de la maison et vont au bureau de police.

Emina :

Où est-ce que vous étiez à 15 heures ?

Joia :

Eh ! A la maison.

Emina :

Oh, mais vous avez très longtemps réfléchi ça n’est pas normal.

Joia :

Je suis un peu fatigué, c’est pour ça que j’ai réfléchi si longtemps.

Emina :

Est-ce que quelqu’un était avec vous à la maison ?

Joia :

Non, j’étais seul.

Emina :

Et, vous n’êtes pas allé au supermarché ?

Joia :

Eh, non pourquoi ?

Emina :

Parce qu’un portemonnaie d’une dame a été volé.

Joia :

Pourquoi croyez-vous que c’était moi qui l’ai volé ?

Emina :

La dame a donné une description détaillée du voleur et cette description ressemble beaucoup à votre personne.

Joia :

Oh, cette dame s’est sûrement trompée.

Emina :

Oh, je ne crois pas qu’elle s’est trompée. Son histoire était vraisemblable. J’ai des indices que vous avez volé le portemonnaie de cette dame.

Joia :

Et quels indices ?

Emina :

Je veux voir votre sac s.v.p. !

Joia :

Non jamais !

Emina :

Vous me le donnez tout de suite, sinon vous êtes coupable.

 

Le bandit devient nerveux et lui donne le sac.

Emina :

Merci !

 

Le policier fouille dans le sac. Tout à coup il trouve 2 portemonnaies.

Emina :

J’ai trouvé 2 portemonnaies. Celui de la dame et le vôtre !

Joia :

Ok ! J’avoue que j’ai volé le portemonnaie…

Emina :

Je le savais ! Maintenant c’est le juge qui va décider de votre punition.

 

Emina met les menottes aux poings du bandit et l’emmène au commissariat de police.